Un Scanner/IRM

Préambule pour votre examen de Scanner/IRM :

Votre médecin vous a proposé un examen radiologique. Il sera pratiqué avec votre consentement. Vous avez en effet la liberté de l’accepter ou de le refuser. Le médecin radiologue est qualifié pour juger de l’utilité de cet examen pour répondre au problème diagnostique que se pose votre médecin. Toutefois, il se peut que cet examen ne donne pas toutes les réponses. Il est très important que vous répondiez bien aux questions qui vous seront éventuellement posées sur votre état de santé ainsi que sur les médicaments que vous prenez. Certains traitements doivent en effet être modifiés ou interrompus pour certains examens d’imagerie. N’oubliez pas de vous munir de vos anciens examens pour une comparaison et surtout de respecter les recommandations qui vous seront faites.

A la prise de rendez-vous :

Lors de la prise de rendez-vous, précisez si vous êtes enceinte, allergique, diabétique et pour l’IRM, si vous êtes claustrophobe, porteur d’un pacemaker, d’un défibrillateur, d’une pompe à insuline ou de tout corps métallique implanté à la suite d’une opération ou d’un accident, en particulier dans la tête et près des yeux.

Pour une prise de rendez vous d’infiltration, cytoponction ou biopsie, veuillez préciser si vous prenez des anti-agrégants, anticoagulants, ou anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Beaucoup d’examens ne nécessitent pas de préparation particulière. Dans certains cas, il vous sera demandé de vous munir de produits de contraste que vous pourrez vous procurer en pharmacie. Une ordonnance vous sera délivrée. Vous pouvez également être amené à prendre des médicaments prévenant l’allergie ou réaliser une prise de sang préalablement.

Le jour de l’examen :

Le jour de l’examen, merci d’apporter impérativement :

-Les différents examens en votre possession (imagerie, résultats de laboratoire, dossiers médical…). La confrontation des données antérieures et actuelles permet une plus grande précision de diagnostic,

-L’ordonnance ou lettre de votre médecin,

-Votre carte vitale actualisée,

-Un moyen de paiement (CB, chèque ou espèces).

NB: Dans le cas d’un accident de travail, présentez également l’original de vos papiers d’accident de travail.

NB2: Dans le cas d’une CMU ou d’une AME, présentez l’attestation papier ou la carte AME.

Remise des résultats :

L’ensemble de vos résultats (compte-rendu et clichés) vous sera remis le jour même de l’examen dans la grande majorité des cas.

Le radiologue vous recevra après l’examen pour vous fournir un compte-rendu oral de son interprétation des images et répondre à vos questions si vous le souhaitez.

Une vingtaine de minutes seront habituellement nécessaires pour préparer votre compte-rendu écrit. Si vous préférez ne pas l’attendre, il nous est possible de vous l’envoyer par mail.

Votre médecin qui a posé l’indication de l’examen assurera le suivi de votre prise en charge. N’oubliez pas de le consulter avec les résultats.

Le CIM2 reste à votre disposition pour plus d’informations.

Déroulement de l’examen de Scanner/IRM :

L’IRM ou Imagerie par résonance magnétique est l’une des techniques d’imagerie médicale les plus récentes. Elle permet de visualiser avec une grande précision les organes et tissus mous, dans différents plans de l’espace. Il est ainsi  possible de déterminer la position exacte de lésions autrement invisibles.
Réalisé sous la direction d’un médecin radiologue, cet examen ne provoque aucune irradiation. Il fait, en effet, appel aux propriétés des tissus soumis à un champ magnétique élevé.

Différents types d’IRM peuvent être réalisés au sein du cabinet CIM2 :

  • IRM Mammaire :

L’IRM mammaire est une technique d’exploration du sein dont les indications restent précises. Habituellement, l’IRM est prescrite après une mammographie et/ou une échographie mammaire. L’IRM ne fait pas appel aux rayons X et il n’ y a  pas de danger connu de l’effet du champs magnétique pour l’être humain. Une injection de produit de contraste intraveineux (sels de gadolinium) peut être réalisée, très rarement compliquée de phénomènes allergiques

irm mammaire

  • Angio IRM :

L’IRM du cœur et des vaisseaux est une technique d’exploration  vasculaire dont les indications restent précises. Habituellement, l’IRM est prescrite après une consultation cardiovasculaire, un examen echodoppler du cou, des membres inférieurs, un angio-scanner…

  • IRM Abdominale et pelvienne :

L’IRM est une technique d’exploration de l’abdomen et du pelvis dont les indications restent précises

lipome-abdominal-T1-in-out-phase

  • IRM cérébrale et du rachis

Là aussi, il s’agit est une technique d’exploration cérébrale ou rachis soumises à des indications très précises.

  • Coloscanner :

Cet examen, de réalisation simple, nous permet de visualiser virtuellement l’ensemble du colon. Il peut, dans certaines conditions, se substituer à la coloscopie ou en être le complément.  Il doit être prescrit par un spécialiste. Cet examen  ne nécessite ni hospitalisation, ni anesthésie et n’est pas douloureux.

A noter que la préparation digestive est identique à celle d’une coloscopie réelle et indispensable pour obtenir un examen de qualité. Elle est à réaliser la veille de l’examen et les documents nécessaires vous seront remis par le secrétariat. Pour les personnes âgées de plus de 80 ans, l’examen est réalisé avec une  injection de produit de contraste (si le taux de créatinémie est normal). Pour les autres, l’examen est réalisé avec une insufflation de CO2 par voie rectale sans injection de produit de contraste.

  • Ostéo-articulaire :

Les avantages que présente l’IRM ostéo-articulaire sont une étude dans tous les plans de l’espace et une très grande qualité des images en coupes. L’IRM est donc particulièrement adaptée à l’étude des structures osseuses et articulaires, en particulier les genoux, les épaules, les chevilles, les poignets…

  • Dentascanner ou Cone Beam ou Scanner dentaire :

Le scanner dentaire ou Cone Beam est réalisé sur rendez-vous. Cet examen totalement indolore est effectué aussi bien chez l’enfant que chez l’adulte. L’acquisition des images est réalisée en position debout en moins de 20 secondes. Une seule acquisition est normalement nécessaire. Des logiciels en constante évolution nécessite un temps d’analyse de 20-30 minutes effectué par nos manipulatrices, formées a cette technologie. Un compte rendu, des films, et un CD-Rom contenant l’ensemble des informations sont remis au patient.

ConeBeamImage-grand

Il persiste cependant certaines limites à l’IRM :

-En particulier, cet examen est contre-indiqué chez les patients porteurs d’un stimulateur cardiaque (« pace-maker »)

-Le tunnel de l’appareil, un peu étroit, peut limiter l’accès aux patients claustrophobes.

Un examen IRM dure entre 15 et 30 minutes, et il est relativement bruyant (une protection acoustique vous est proposée). Néanmoins notre expérience nous permet de constater que l’examen reste très bien accepté par les patients.